Le Département donne un coup de pouce à vos projets avec le « Challenge Jeunes » !

 

Dans le cadre de sa politique en faveur de la jeunesse, le Conseil Départemental a lancé depuis 2018 le « Challenge Jeunes » : il s’agit d’un appel à projet en direction des jeunes de 18 à 30 ans.

 

Ce dispositif a pour but d’encourager l’engagement et la prise d’initiatives des jeunes adultes, de mettre en avant et d’aider financièrement les projets retenus par un jury. Il s’inscrit dans la démarche globale que s’est fixé le Département à travers sa politique jeunesse : aider les adultes de demain à se construire, en les incitant à être acteurs et responsables de leur avenir, en considérant la jeunesse comme une ressource, par l’encouragement de ses capacités d’initiative et d’action.

 

 

Afin d’être éligibles, les candidats devront posséder un certain nombre de critères :

• avoir entre 18 et 30 ans inclus
• vivre en Lozère (ou avoir un projet d’installation durable en Lozère ou un projet sur le territoire)
• présenter un projet individuel ou collectif pour favoriser l’engagement des jeunes, encourager les pratiques culturelles sportives ou scientifiques ou favoriser l’ouverture de l’Europe
• être à l’initiative du projet et porteur de l’action
• réaliser le projet dans un délai de un an après le passage devant le jury
• ne pas avoir été lauréat d’une précédente édition

Le projet devra concerner l’un des domaines suivants :

• La citoyenneté et l’animation locale
• L’environnement
• La Solidarité Internationale
• La Solidarité de proximité
• L’Europe
• Le Volontariat

Le dossier de candidature est à remplir en cliquant sur le lien ci-dessous et à remettre avant le lundi 27 septembre 2021.

=> Remplir le dossier de candidature en cliquant ici

L’assemblée générale de Lozère Développement désigne son nouveau Président

Le 13 juillet 2021, Sophie Pantel Présidente du Conseil départemental de la Lozère et Présidente de Lozère Développement en exercice ouvrait l’Assemblée générale de Lozère Développement aux côtés de Thierry Julier, Président de la CCI de la Lozère et membre fondateur de l’Agence.

Après 6 ans d’exercice, Sophie Pantel n’a pas souhaité se représenter à la tête de l’association. Robert Aigoin très impliqué dans la vie de la structure depuis 2018 et la fusion avec l’association De Lozère a été élu à l’unanimité comme nouveau Président. Avec l’appui de Thierry Julier (CCI), Florence Vignal (CMA), Julien Tuffery (CA) et les nouveaux élus territoriaux au sein du bureau : Michel Reydon, Jean Louis Brun et Rémi André, le nouveau Président aura pour objectif de renforcer l’action de l’Agence en direction de l’attractivité, de la promotion agroalimentaire et de l’inclusion numérique.

 

Lors de l’assemblée, la présidente a souhaité revenir sur les 6 années passées qui ont été extrêmement riches :

 

« Quel chemin parcouru depuis 2015, Notre ancienne agence économique a du se transformer en agence d’attractivité, Nous avons élargi la gouvernance à l’ensemble des consulaires et aux Communautés de communes. Il a fallu régler les questions bâtimentaires, nous y avons accueilli Madeeli devenu Adocc, les structures de la Région. Nous avons fusionné avec l’association de Lozère, et avons récupéré une partie des missions de la MDECS. Nous avons relancé le travail de prospection et nous sommes inscrits pleinement dans le travail du réseau Lozère nouvelle vie ».

En effet, ces dernières années, de nombreuses actions ont été initiées : Codi’n camp, plusieurs éditions de la startup est dans le pré, le studio Lozère nouvelle vie, la participation à de nombreux salons professionnels, la coordination des MSAP, l’inclusion numérique, le salon.48digital, les Lozere dating, les Assises de la médiation numérique, l’installation de plus d’une dizaine d’entreprises, les observatoires d’immobilier d’entreprises, les nouveaux visuels et cahier des charges pour la marque « de lozere »…

Au regard de ce bilan, Thierry Julier explique :

« Nous sommes très exigeants avec Lozère Développement et lorsque l’on regarde dans le rétroviseur, nous sommes conscient du travail exceptionnel qui a été réalisé ces dernières années. C’est un formidable outil et c’est de bonne augure pour la suite car nous n’avons qu’un objectif : renforcer la Lozère ».

Après l’élection, le nouveau Président a exprimé sa reconnaissance vis-à-vis des responsabilités confiées :

« C’est avec beaucoup de plaisir et une grande motivation que je prends la succession de Sophie Pantel. Nous conduirons avec l’équipe d’ambitieux chantiers pour développer des projets d’avenir en Lozère. L’enjeu important est d’impliquer de plus en plus les territoires pour porter des projets collectifs ». Les 5 salariés ont déjà fort à faire avec un plan d’action déjà chargé pour les mois à venir : Organisation du concours Etoiles de Lozère, communication du réseau Lozère nouvelle vie, déploiement des Pass numérique, accompagnement des tiers lieux, installation de projets économiques…

A l’issue de l’assemblée, Sophie Pantel a souhaité remercier l’ensemble des membres de Lozère Développement avec un mot chaleureux pour les salariés actuels et les anciens qui ont permis de déployer de nombreux projets territoriaux innovants.

Source : Lozère Développement – contact@lozere-developpement.com

La Lozère dans vos écrans !

Depuis le commencement de l’histoire du cinéma, les réalisateurs sont nombreux à être venus profiter des décors naturels de la Lozère pour tourner des scènes aujourd’hui devenues iconiques. En voilà quelques exemples, que vous connaissez peut-être !

  • La Grande Vadrouille (1966) – Ville de Mende et reliefs de Balduc

« En 1942, un avion anglais est abattu par les Allemands au-dessus de Paris. Les trois pilotes sautent en parachute et atterrissent dans différents endroits de la capitale. Ils sont aidés par deux civils français, un chef d’orchestre et un peintre en bâtiment qui acceptent de les mener en zone libre; ils deviennent ainsi, malgré eux, acteurs de la Résistance. »

  • Les Camisards (1972) – Florac, Vébron, et Barre des Cévennes

« Juillet 1702. A la suite de la révocation de l’Edit de Nantes, en 1865, les protestants des Cévennes et du Languedoc se révoltent. La guerre avec les dragons du roi est sans pitié. »

  • Scout Toujours… (1985) – Villes de Florac et Mende

« Pendant l’été 1965, Jean-Baptiste Foucret doit remplacer un impitoyable chef scout. Moniteur étourdi et sans grande autorité, il prend en charge un teigneux groupe de jeunes garnements qui ne pensent alors qu’à lui faire vivre un enfer. Bien trop permissif, Jean-Baptiste perd très vite le contrôle du camp. Mais lorsqu’un des enfants se fait mordre par une vipère, la réactivité de leur chef leur fait tous changer radicalement d’avis. »

  • Les Choristes (2004) – Château de la Garde

« En 1948, M. Mathieu, professeur de musique, devient surveillant dans un internat de rééducation pour mineurs et transforme le quotidien des pensionnaires en les familiarisant à la magie du chant. »

  • Michael Kohlhaas (2013) – Domaine des Boissets

« Au XVIème siècle dans les Cévennes, le marchand de chevaux Michael Kohlhaas mène une vie familiale prospère et heureuse. Victime de l’injustice d’un seigneur, cet homme pieux et intègre lève une armée et met le pays à feu et à sang pour rétablir son droit. »

  • Lucy (2013) – Saint-Chély du Tarn

« A la suite de circonstances indépendantes de sa volonté, une jeune étudiante voit ses capacités intellectuelles se développer à l’infini. Elle « colonise » son cerveau, et acquiert des pouvoirs illimités. »

  • Rémi sans famille (2018) – Plateau de l’Aubrac

« Les aventures du jeune Rémi, orphelin recueilli par la douce Madame Barberin. A l’âge de 10 ans, il est arraché à sa mère adoptive et confié au Signor Vitalis, un mystérieux musicien ambulant. A ses côtés, il va apprendre la rude vie de saltimbanque et à chanter pour gagner son pain. Accompagné du fidèle chien Capi et du petit singe Joli-Cœur, son long voyage à travers la France, fait de rencontres, d’amitiés et d’entraide, le mène au secret de ses origines… »

  • Antoinette dans les Cévennes (2020) – Le Pont de Montvert et Florac

« Des mois qu’Antoinette attend l’été et la promesse d’une semaine en amoureux avec son amant, Vladimir. Alors quand celui-ci annule leurs vacances pour partir marcher dans les Cévennes avec sa femme et sa fille, Antoinette ne réfléchit pas longtemps : elle part sur ses traces ! Mais à son arrivée, point de Vladimir – seulement Patrick, un âne récalcitrant qui va l’accompagner dans son singulier périple… »

Pour en savoir plus ou découvrir d’autres films tournés en Lozère, rendez-vous sur le site lozère.fr.

 

La Lozère sur vos écrans.

Vu le mercredi 16.06.21 à 21h sur France 3, un épisode de l’émission Faut pas Rêver sur les Cévennes.

Pendant deux heures, laissez-vous emporter à la découverte ou re-découverte du territoire cévenol, avec à l’image les chevaux de Przewalski du Causse Méjean, l’histoire des jeans Tuffery, la belle histoire d’Utopix, Frédéric, le chasseur de sons et davantage de rencontres passionnantes.

Vous pouvez également retrouver la Lozère mise en lumière dans le magazine Marie Claire dans un dossier découverte qui vous convaincra de venir y faire un petit tour !

 

Découvrez la Lozère et les métiers des systèmes et réseaux en 2021

Et si vous preniez 9 mois pour changer de vie et vous former aux métiers d’avenir ?

Tech’n camp porté par le Greta de la Lozère à POLeN (Mende en Lozère) propose une formation de 9 mois aux métiers des systèmes et des réseaux informatiques.

Elle s’appuie sur une pédagogie innovante et intensive. Elle est fondée sur le travail en mode projet, la transmission par les pairs et la mise en situation.

Voir le détail de la formation

Tout au long de la formation vous êtes en relation avec des entreprises et des structures partenaires et vous vous formez en étant acteurs de votre parcours professionnel. Un stage accompagné de 2 mois est prévu pour vous permettre de faire vos premières armes.

Vous êtes motivés par le numérique ? Alors vous êtes concernés !

Tech’n camp s’adresse prioritairement aux jeunes non diplômés ou peu diplômés, aux demandeurs d’emploi, aux allocataires du RSA, aux porteurs de projets numériques, aux seniors en reconversion professionnelle, ainsi qu’aux femmes peu représentées dans les métiers techniques.

Les frais de formation sont financés par la Région Occitanie. Un entretien personnalisé est nécessaire pour évaluer la situation des candidats et les informer sur les financements possibles.

Le Calendrier :

Préinscription : du 7 juin au 27 juin 2021

Information collective et découverte de la salle de formation : Jeudi 1er juillet à 13h30 2021

Validation des inscriptions : Vendredi 9 juillet 2021

Démarrage de la session : Lundi 20 septembre 2021

Lieu de la formation :

POLeN, 12 rue Albert Einstein à Mende (48000)

Accompagnement par le réseau Lozere Nouvelle Vie pour vous aider dans votre installation pendant la période de formation

Un ambassadeur de la Lozère à l’Élysée.

Sélectionné parmi pus de 2300 entreprises, c’est l’enseigne Essenciagua qui a trouvé sa place en tant que représentante de la Lozère.

Distillerie artisanale, producteur d’huiles essentielles et hydrolats 100% bio et naturels, et installée en Lozère depuis 2016, Essenciagua a été sélectionné pour participer à la Grande Exposition du Fabriqué en France qui aura lieu au Palais de l’Élysée les 3 et 4 Juillet 2021.

Lors de cette exposition l’entreprise prévoit de présenter et mettre en valeur une gamme unique de 45 huiles essentielles 100% françaises et issues de l’agriculture biologique. A travers cet évènement, Essenciagua souhaite également diriger l’attention du public vers les atouts naturels du département, et en même temps souligner les possibilités qu’offrent les ressources naturelles et végétales à la médecine et l’industrie pharmaceutique.

L’homme derrière Essenciagua, c’est Laurent Gautun, Ingénieur qualité, qui après  une carrière de treize ans dans un grand groupe pétrolier et de nombreuse années de voyage s’est finalement installé en Lozère, à La Tieule. Le choix de ce site n’est pas anodin, c’est une terre de choix pour des produits à l’eau de source puisée dans les reliefs de la Margeride et une qualité garantie exceptionnelle.

Pour retrouver Essenciagua et leurs huiles de grands crus, rendez-vous les 3 et 4 Juillet 2021 à l’Élysée, ou bien sur leur site internet.

 

 

 

 

La Lozère recrute !

Envie de venir vous mettre au vert ?

Pôle Emploi Mende organise un salon de recrutement en ligne avec de nombreuses offres d’emplois en CDI !

Le réseau de partenaires Lozère Nouvelle Vie est mobilisé aux côtés de Pôle Emploi pour favoriser votre installation en Lozère !

En effet, notre territoire rural et dynamique recherche de nombreux profils pour ses entreprises ! Pourquoi pas vous ?

Vous avez entendu parler de la Lozère ?

Vous voulez en savoir plus ? découvrir le territoire et ses possibilités d’installation ?

Lozère Nouvelle Vie vous propose en parallèle du salon de recrutement Pôle Emploi une session d’information où vous pourrez découvrir le territoire et posez toutes les questions sur votre possible installation en Lozère !

Pour accéder au Salon : cliquez ici

Pour s’inscrire à une session d’information : cliquez ici

Réunion d’information sur le logement en visioconférence le 31 mai 2021 de 18h à 20h

 

Vous êtes propriétaires d’une résidence principale ou souhaitez acquérir un bien pour l’habiter à l’année ?

Vous envisagez de faire des travaux, mais avez besoin de conseils en architecture et aides financières ?

Le PETR du Pays du Gévaudan-Lozère, l’ADIL 48 et le CAUE 48 vous proposent une réunion d’information sur le logement en visioconférence le 31 mai 2021 à partir de 18h00.

A cette occasion, les grands principes de la rénovation de biens anciens et récents ainsi que les dispositifs d’aides mobilisables vous seront présentés.

Un temps d’échange sera prévu en fin de présentation pour que vous puissiez nous poser toutes vos questions.

Pour participer à l’évènement, il est nécessaire de vous inscrire par mail auprès du PETR du Pays du Gévaudan-Lozère en précisant votre commune d’habitation.

Contact PETR : accueil@petr-gevaudan-lozere.fr

Un lien de connexion vous sera envoyé sur votre boite mail.

 

A très vite en ligne pour la réunion d’information sur le logement !

 

La Lozère brille dans les médias !

Régulièrement sujet à des reportages et documentaires la Lozère ne manque pas de ressources qui attirent les médias. Fin mars, c’est les équipes de France 2, qui sont venues s’intéresser au site médiéval d’Apcher, aux vestiges du château, et sont même venus jeter un œil aux archives départementales, pour l’émission Secrets d’Histoire, présenté par Stéphane Bern, qui est en personne venu tourner dans les couloirs du château de la Baume. L’émission est prévue à la diffusion fin 2021 sur France 2.

La Lozère a également été récemment hôte des équipes de Des Racines et Des Ailes et Échappées Belles, (respectivement France 3 et France 5), pour le tournage de nouvelles émissions qui seront diffusées plus tard dans l’année.

Pas seulement vedette du petit écran, la Lozère est aussi à l’honneur dans la presse écrite et sur internet, où de nombreuses sources parlent du département. La station de radio France Inter s’est récemment intéressé au Causse Méjean dans son émission La Terre au Carré. Le magazine GEO a recensé deux randonnées dans un article intitulé « 30 supers idées pour vos prochaines randonnées en France Sauvage » ; de même que Le Figaro Voyages qui a mit en lumière deux randonnées à vélo. Enfin, d’après l’Officiel des Voyages, la Lozère figure dans le Top 10 des idées de Week-end pour prendre l’air durant les ponts du mois de mai.

 

 

Avancer ensemble sur l’habitat d’aujourd’hui et de demain en Lozère

Les deux stagiaires de l’agence d’attractivité départementale sont arrivés au Pôle Lozérien d’économie Numérique (POLeN) à Mende dans le cadre du Studio 2021 et s’attaquent cette année à une thématique non sans enjeu : le logement. Un sujet qui impacte tous les lozériens et futurs habitants du département.

Comment lever les freins à la production et à la rénovation immobilière ? Comment disposer d’une offre de logement innovante dans les années à venir ? Ce sont les questions que se posent respectivement Vincent et Arthur depuis leur arrivée au début du mois de mars.

 

 

L’opération Le Studio rempile pour la 4ème année consécutive

Depuis 2018 Lozère Développement recrute chaque année des stagiaires pour effectuer des missions de prospective sur des thématiques prédéfinies qui relèvent d’un intérêt général pour le département.

Après une réflexion menée sur les plantes à parfum/médicinales, le bien-être et sur le numérique en 2018, sur les filières porc et hydrogène en 2019, ainsi que sur le médico-social et la filière chanvre en 2020, nos deux stagiaires vont explorer cette fois-ci un sujet en commun mais par deux angles d’attaque différents.

 

Deux missions parfaitement complémentaires

La première mission réalisée par Vincent FOUASNON originaire de la Sarthe et élève à l’Université Toulouse II Jean Jaurès au sein du Master d’Urbanisme et Aménagement VIHATE (Villes HAbitat et Transition Écologique), porte sur la nécessité de lever les freins à la production et à la rénovation immobilière. Il s’agira pour lui de comprendre quels sont les mécanismes qui limitent aujourd’hui l’accessibilité à une offre de logement suffisante et identifier par la suite les marges de manœuvre juridiques et financières pour améliorer l’offre disponible sur le département.

La deuxième mission réalisée par Arthur NESTIER originaire de Toulouse et élève de la même université, cette fois-ci au sein du Master d’Urbanisme et Aménagement APTER (Action Locale et Projets de Territoires), porte quant à lui sur la manière dont on pourrait disposer d’une offre de logement innovante à l’horizon 2030. À partir d’un état des lieux des aspirations d’habitats en milieu rural en France, des nouveaux modes de production de logement et d’une identification des freins et des opportunités en la matière, il devra proposer des scénarios de politiques de logements et d’actions concrètes à mettre en place à l’échelle du département pour pouvoir élargir la palette d’offre de logement. Notamment pour entrer en adéquation avec les attentes, les besoins et surtout les aspirations des habitants et futurs habitants de la Lozère.

Deux toulousains ravis d’être en Lozère !

Déjà conquis par le territoire grâce à des vacances passées dans les Cévennes pour l’un et sur le Mont Lozère pour l’autre, les offres de stage du Studio ont attiré leur attention car elles représentaient une véritable opportunité de se former et d’engranger de l’expérience à travers des missions de prospectives passionnantes et enrichissantes…Qui plus est dans un cadre verdoyant qui saura les ravir et les changer grandement de la métropole Toulousaine, en particulier lors de ce nouveau confinement d’avril 2021.