Agenda

SÉANCE DE DÉDICACE DE L’AUTRICE MYRIAM ANGILELLA-SCOT

Littérature

Localisation

La Canourgue

Adresse

La Canourgue

Région

Vallee du Lot

Date(s)

  • Le 31/10/2023 de 09h00 à 12h00
  • Description

    Myriam ANGILELLA-SCOT présentera à la Maison de la Presse de 9h à 12h qui présentera ses 2 derniers livres et sa précédente trilogie sur l’histoire de Banassac et les 2 derniers livres en collaboration avec les photographies de son époux « ânes » et « Trésor du temps passé »

    « Amphélise » roman historique inspiré de la vie d’Amphélise de Montferrand, la mère du pape Urbain V

    « La famille GRIMOARD » livre d’histoire qui retrace l’histoire et cette famille et des familles alliées au XIVe siècle. Cet ouvrage apporte un éclairage nouveau, dans sa globalité, en voyant les personnes qui ont côtoyé les membres de la famille, seigneurs, ecclésiastiques, professeurs, diplomates, rois et empereurs, serviteurs de toute sorte, donne un éclairage sur la vie de la société, du monde religieux, des relations humaines, de la diplomatie internationale, il est le fruit de 50 ans de recherche.

    La famille GRIMOARD : Au Moyen-âge, dans un régime féodal, les familles sont liées, sont soumises à des relations codifiées. On naît, grandit, se marie, on a des enfants, une descendance : pour servir ! Il est utile de rechercher les lignées, dont sont issues les membres de la famille GRIMOARD, pour comprendre les rouages de parenté, de l’exercice du pouvoir, tant politique, militaire, que religieux, qui ont fait que l’un d’eux, a été élevé au suprême rang de « pape ». Le monde connu est en pleine mutation, les conflits sont permanents, il faut de fins lettrés, connaissant parfaitement les rouages de l’Eglise, le droit, la vie de la société, pour occuper des postes éminents.

    Amphélise : Voici la vie exemplaire, de dame Amphélise de Montferrand, née en 1279, entre Banassac et Grizac. Fille du comtor de Gévaudan, épouse de guillaume 2e Grimoard, elle a 6 enfants dont 2 marqueront l’histoire : Guillaume 3e Grimoard, qui deviendra le pape Urbain V, et Anglic Grimoard qui sera cardinal.

    Elle présentera également sa trilogie sur les potiers gallo-romains de Banassac et les monétaires mérovingiens.
    « Caius» La vie aventureuse d’un potier Gallo-Romain de poteries sigillées de Banassac
    « Les fils de Caius », la vie des 5 fils : potiers de terre sigillée, éleveurs de chevaux et de brebis à laine, exploitants d’eaux thermales
    « Les 4 frères monétaires mérovingiens, leur vie secrète »

    Caius est un fils de potier, né à Rome en 47. Après une vie aventureuse de légionnaire, il s’installe en Gaule. A sa suite nous sommes entraînés au cours du 1er siècle à la découverte du travail de la poterie antique décorée, de la poterie utilitaire et, surtout, de la fabrication de la poterie sigillée, diffusée dans tout l’Empire romain. Il travaille et devient un personnage important des deux cités gallo-romaine spécialisées dans cette fabrication : Bannasiacum (Banassac en Lozère) et Condatomagus (Millau-La Graufesenque en Aveyron). Il est en lien permanent avec la capitale des Gabales, au temps de sa splendeur ANDERITUM (Javols en Lozère).

    « Les fils de Caius » : est l’histoire de ses 5 fils et de leurs diverses activités au cours du 2e siècle, à la suite de l’épuisement du gisement de terre, ils doivent se diversifier et devenir, agriculteurs, commerçants, artisans, exploiter les eaux thermales, et religieux. Des innovations agricoles, industrielles, artisanales, assurent leur essor jusqu’à l’arrivée de crises économiques, entraînant des changements dans les circuits commerciaux. Ces notables, peu à peu, froment une aristocratie gallo-romaine.

    « Les 4 frères, leur vie secrète de monétaires mérovingiens » héritiers des savoir-faire de la finesse des décors, de la maitrise du feu, ils exercent leurs diverses activités à la vue de tous dans les cités de Bannasiacum (Banassac en Lozère), Condatomagus (Millau-La Graufesenque en Aveyron) et à Anderitum (Javols en Lozère) : agricoles, commerciales, artisanales, religieuses. Ils sont, au cours du VIIe siècle, en secret, monétaires, voyagent pour aller chercher l’or et l’argent, doivent faire face à des situations souvent originales.
    Au récit de la vie artisanale et aux voyages se mêlent intrigues policières et sentiments.
    C’est à partir de l’étude approfondie des recherches archéologiques que la vie de ces personnages est relatée avec un souci historique.
    Faisons un saut de 2 000 ans pour découvrir son l’histoire de CAIUS, celle de sa famille, de la vie des potiers, des monétaires.
    « Il faut une grande connaissance de l’histoire, de l’archéologie et des techniques de fabrication de la poterie pour écrire et donner vie aux personnages de ce livre. » J. G.

    Myriam tiendra également à votre disposition ses précédents romans : dont le célèbre « Louise » arrivée du chemin de fer au XIXe S ; « Albert », chemin de fer au XXe S ; « Jean des Causses » sur la célèbre fabrique de linge de maison ; ses livres sur la laine, « la laine » historique et « Guide pratique du travail de la laine » ainsi que ses livres d’art ; ses livres d’Histoire dont « Urbains V, Pape », et ses contes…
    Contact : 06 83 07 19 80 e-mail : mjang@free.fr

grimoard

Moyen de communication

Tarifs