Témoin

Alban Tiberghien, Mende

  • Localisation

    Mende

Il y a un an, certains m’ont dit que mes histoires de citadin n’étaient pas adaptées à la ruralité. Je me suis donc installé en Lozère pour vérifier par moi-même.


Quand Alban Tiberghien, un (ex-)citadin spécialiste des usages numériques, rencontre la ruralité, cela donne un concept détonnant et unique : le « Tiers-Truck », un camion aménagé qui sillonne nos routes pour former les habitants.

On imagine souvent derrière le « geek » quelqu’un qui reste scotché jour et nuit sur son ordinateur ou qui ne décroche pas le nez de son smartphone. Alban Tiberghien n’a rien à voir avec cette caricature. Lui se dit « geek social ». « Geek parce que je suis un passionné et que c’est la définition première du mot ; social parce que le numérique n’est qu’un outil pour récréer du lien social », explique le développeur de logiciels.

Quel choc des cultures à son arrivée en Lozère à l’été 2014 ! Ce Ch‘timi de Lille de 31 ans, pur citadin, féru de « coworking » et de médiation numérique, découvre la ruralité. Une rencontre liée à la Maison de l’Emploi qui a tout de suite adhéré au « Tiers-Truck ». Ce concept s’inspire du bibliobus et des commerçants itinérants qui sillonnent les villages. Alban parle même d’un « service numérique de proximité » avec un leitmotiv : « le numérique pour tous et partout ».

Autour d’un café

«Il y a deux ans, certains m’ont dit que mes histoires de citadin n’étaient pas adaptées à la ruralité. Je me suis donc installé en Lozère pour vérifier par moi-même », raconte Alban. En quelques mois, il a déjà réalisé « deux tours de Lozère » et l’accueil est toujours aussi bon. Après une participation au concours « La Start-up est dans le Pré » organisé par Lozère Développement, ce jeune entrepreneur va systématiser sa présence sur le territoire en se calant sur le rythme des marchés locaux. Ce  » couteau suisse  » du numérique répond à toutes les questions (comment envoyer un mail ? faire un skype avec ses petits enfants ? protéger sa vie privée sur Internet ?, etc.) et initie tout public aux usages du web à travers ses formations dans son «Tiers-Truck». Cet hiver, Alban Tiberghien s’est aussi sédentarisé en devenant le formateur principal de Còdi n Camp, une école innovante qui offre gratuitement une formation intensive au métier de développeur web à ceux qui veulent se trouver une nouvelle voie.

http://tierstruck.org/fr/alban-tiberghien/

Quelques dates

14 juillet 1984 – naît à Lille.
2008 – décroche un Master « Recherche en Informatique» à l’Université Lille I.
2009 – devient développeur indépendant de logiciels sur mesures
2010 – crée à Lille La Coroutine, un espace de coworking où 25 professionnels indépendants viennent travailler quotidiennement pour briser leur isolement professionnel et « travailler autrement ».
Août 2014 – arrive en Lozère où il transpose tous ses projets citadins à la ruralité (télétravail, tiers-lieu, formations, médiation numérique, etc)
Février 2015 – lance son « Tiers-Truck » sur les routes de Lozère
Printemps 2016 – débute une nouvelle tournée sur les marchés locaux