Actualité

L’institut Equiphoria lance son programme de recherche

Publié le 29 mai 2012

Après avoir bouclé son plan de financement avec l’apport de partenaires et le soutien des collectivités, EQUIPHORIA engage des essais cliniques.

Après une période d’accompagnement d’un an, l’institut de soin par le cheval, EQUIPHORIA s’est installé au début de l’année 2012 dans les locaux de l’ancien Centre National d’Activités Equestres de La Canourgue. L’équithérapeute, Hélène VIRUEGA, et Erik BOGROS, familier des aspects juridiques et financiers, ont décidé de positionner leur projet sur l’innovation thérapeutique à l’attention des personnes en situation e handicap. Le cheval y est considéré comme un support, un élément du plateau technique au service des équipes médicales. Une démarche sans aucun autre rapport avec l’équitation que l’utilisation du cheval.

Accompagné et soutenu conjointement par Languedoc Roussillon Incubation, Alter Incub et Lozère Développement, EQUIPHORIA a lancé avec le laboratoire EPSYLON des Universités de Montpellier 1 et 3, une pré-étude clinique pour établir les critères et les marqueurs pertinents pour les futurs essais cliniques auprès d’un échantillon. Ces travaux sont menés en collaboration avec le Centre SSR d’Antrenas (ALLFS) et le Foyer de Bernades (Association le Clos du Nid). Ils se poursuivront jusqu’à la fin du mois de juin.

Depuis cet hiver, l’équipe thérapeutique se constitue autour d’Hélène VIRUEGA et Erik BOGROS. Au mois de mai, l’institut a reçu la visite du Professeur Jacques PELISSIER, coordonateur du département de Médecine Physique et de Réadaptation Thérapeutique du CHU de Nîmes et du Docteur Isabelle Laffont, coordonnateur du département et responsable de l’équipe médicale de Médecine Physique et de Réadaptation du CHRU de Montpellier, chercheur au laboratoire M2H/Euromov.

Au-delà de l’accueil et des partenariats tissés en Lozère, le projet est maintenant intégré dans un réseau d’acteurs régionaux et promis à une exemplarité nationale.