Actualité

Une dizaine d’entreprises innovantes à POLeN pour plancher sur les aides à l’innovation

Publié le 12 mars 2014

Accompagnés par Lozère Développement les nouveaux entrepreneurs ont présenté leurs projets jeudi 20 février 2014 à POLeN à l’occasion d’un petit-déjeuner.

Avant que ne soient détaillés le Crédit Impôt Recherche et le nouveau Crédit Impôt Innovation, les créateurs d’entreprise ont pu échanger avec Jean-Paul POURQUIER, Président de Lozère Développement et Président du Conseil général et Thierry JULIER, Président de la CCI.

Thierry JULIER a d’abord salué les avancés des différents projets que la CCI accompagne conjointement avec Lozère Développement. Il est ensuite revenu sur le chemin parcouru depuis l’ouverture de POLeN en 2004 à l’initiative du Syndicat Mixte de la RN88 – SMADE RN88 – que préside Jean-Paul POURQUIER. La pépinière d’entreprises et le centre de ressources en technologies numériques apportent localement un environnement très favorable à l’innovation. Adossé à l’accompagnement proposé par l’agence de développement économique, POLeN est une plateforme très vivante où se croisent innovateurs, entrepreneurs, chercheurs et investisseurs. Au-delà des entreprises présentes, ou de celles qui en sont déjà sorties, l’économie lozérienne de demain se dessine en partie à POLeN.

Le Président de la CCI a également présenté le projet de Centre de Contacts Clients qui sortira prochainement de terre, à côté de POLeN, pour renforcer la vocation « tertiaire supérieur » du parc technologique.

Jean-Paul POURQUIER a rajouté que le SMADE RN88 étudie actuellement trois autres projets d’implantation d’entreprise dans le parc technologique. Se réjouissant de partager un moment convivial avec de nouveaux entrepreneurs mendois, le Président de Lozère Développement a lui aussi rappelé que pour en arriver au niveau actuel d’activité de Lozère Développement, qui accompagne près d’une trentaine de projets, plusieurs années de persévérance ont été nécessaires. Depuis 2007, le Conseil général a misé sur le développement économique pour créer les emplois qui attirent les nouveaux arrivants. Et les statistiques démographiques montrent que ce pari est gagnant, le solde migratoire positif étant largement tiré par les emplois nouveaux.