Patricia Sunyer, Laurent Mouliade, une pause sur les terres d'estive

A la Borie de l’Aubrac, c’est une Catalane et un Laguiolais qui accueillent le touriste. En 2007, Patricia Sunyer, chef de réception, et Laurent Mouliade, maître d’hôtel, unissent leurs compétences personnelles et professionnelles pour transformer une ferme en une maison d’hôtes sur des terres d’estive, à 4 km de Nasbinals. Trois ans plus tard, ils ouvrent cinq chambres d’hôtes. Bienvenue chez un couple généreux et attentionné.

 

Leur maison d’hôtes a ouvert ses portes en 2010 et, depuis, les fidèles reviennent… Pour parvenir à vivre de leur métier avec leurs enfants sur ce plateau de l’Aubrac à 1 150 m d’altitude, Patricia Sunyer et Laurent Mouliade ont fait preuve de caractère, de persévérance et de professionnalisme. Là où se trouvait encore en 2007 une ferme du XIXe siècle entièrement à restaurer, revit une bâtisse lumineuse où se confondent harmonieusement les lignes contemporaines du mobilier et la sobriété élégante des matériaux.

 

Patricia et Laurent se sont rencontrés à la fin de leurs études et ont démarré leur vie professionnelle dans le même grand hôtel en Espagne. Nous sommes en 1998. Laurent est diplômé de l’école hôtelière de Saint-Chély-d’Apcher ; Patricia sort de l’université de tourisme de Gérone, sa région d’origine. Ce sont deux infatigables travailleurs dotés d’une curiosité qui les emmène d’Angleterre, (où ils perfectionnent leur anglais), en Californie (où ils expérimentent le management à l’américaine), en passant par la Polynésie française (où ils installent un Relais et Châteaux)… Pendant dix ans, ils travaillent exclusivement dans des hôtels de luxe.

 

Bienveillance et simplicité

 

C’est cette empreinte qui marque leur maison d’hôtes et leur façon d’envisager l’accueil. Pour leurs clients, rien n’est « trop ». Rien d’ostentatoire dans leur démarche, il n’y a que de la bienveillance et de la simplicité. « Je me sens hôtelier », dit Laurent, fils d’éleveurs à Laguiole. « Cette maison, c’est un peu notre petit hôtel, renchérit Patricia. Elle nous donne la chance d’exercer notre métier près de nos enfants. » Rien ne les satisfait davantage que de voir se nouer des amitiés autour de leur grande table. « J’ai appris davantage en un an qu’en dix ans de vie professionnelle dans l’hôtellerie, reconnaît Laurent. Cette proximité, cette expérience humaine n’ont pas de prix. »

 

Ces deux amoureux du « pays » ont à cœur de présenter la viande de l’Aubrac et les produits du terroir. Les touristes disent qu’ils n’en ont jamais entendu autant sur les vaches ! Laurent aurait pu être éleveur s’il n’avait choisi l’hôtellerie… Loin d’être enfermés dans leur magnifique décor, ils s’échappent aux vacances : Canaries, Baléares, l’Irlande bientôt « pour se dépayser un peu ».

Le vers de Blaise Cendrars leur va comme un gant : « Quand on aime, il faut partir. »

 

 

En savoir plus sur Patricia et Laurent :

http://www.borie-aubrac.com/

http://www.lozere-tourisme.com/hebergements-lozere.html