Education-Formation

L’économie du bien-être : entre marketing territorial et stratégie d’entreprise, quels projets en Lozère ?

  • Date de publication

    • 30/01/2018
  • Description

    Téléchargement

    Fiche de stage bien-être

    Présentation

    L’association Lozère Développement agit pour le développement équilibré et cohérent du territoire de la Lozère, en appui du Département, des Communautés de Communes, des Associations Territoriales et des Chambres Consulaires.

    Ses missions

    • promouvoir le territoire, ses potentialités, ses particularités, concourir à l’accueil de nouvelles populations,
    • apporter un appui de proximité et une coordination aux acteurs institutionnels du développement,
    • contribuer à la solidarité et à l’équilibre du territoire départemental,
    • contribuer à l’attractivité de la Lozère et de ses territoires.
    • Lozère Développement contribue à l’animation de l’espace ouvert de travail partagé (espace de coworking) de POLEN.

    L’action de Lozère Développement est articulée avec celle de l’agence de l’économie et de l’innovation en Occitanie avec laquelle elle articule son action et partage les locaux du Pôle Lozérien d’Economie Numérique – POLEN

    Sur proposition de son Bureau (Département, Chambres Consulaires), l’agence d’attractivité, d’accueil et d’innovation territoriale de la Lozère, Lozère Développement, porte l’opération « Le Studio ».

    Ce programme repose sur trois missions étudiantes de prospective territoriale et d’émergence de projets, sur des thématiques stratégiques pour le développement du territoire.

    Ces stages se dérouleront entre les mois d’avril et d’octobre 2018, sur une période de 4 à 6 mois selon les agendas des étudiants mobilisés.

    L’objectif est d’explorer des axes de développement stratégiques pour la Lozère, à un horizon de 5 à 10 ans. Les étudiants pourront mutualiser une partie de leur travail de diagnostic et de terrain et s’appuyer sur la mobilisation des acteurs locaux engagés dans le soutien à cette opération. Leur travail se trouvera ainsi facilité par des mises en relation préparées avec les parties prenantes qui évoluent dans l’environnement de leurs sujets.

    Chaque stagiaire sera encadré par un comité de suivi, composé d’un tuteur, Chargé de mission membre de l’équipe de Lozère Développement, d’un dirigeant d’entreprise et d’un élu du Conseil Départemental. L’ensemble de l’opération « Le Studio » est suivi par un comité de pilotage composé du bureau de Lozère Développement, le l’agence régionale de l’économie et de l’innovation en Occitanie et des chefs d’entreprises mobilisés dans le suivi des stages.

     

    Le stage

    Chef d’entreprise référent : Laurent MOULIADE – La Borie de l’Aubrac

    En lien avec les associations de professionnels, le Comité du Tourisme, les stations thermales (SELO)…

    Conseiller départemental référent : à définir

    Tuteur du stage Lozère Développement : Thomas ITIER (En lien avec Noémie ALDEBERT, Madeeli Lozère.)

     

    Contexte

    La Lozère est un département de montagne à l’environnement préservé et disposant de nombreux atouts pour valoriser les activités économiques axées sur le bien-être et le ressourcement (Tourisme, profession de santé, production agroalimentaire…).

    Parmi les aménités du territoire lozérien figurent les conditions de vie en bonne santé, qui découlent de la qualité des ressources environnementales (eau, air, alimentation), du climat et du mode de vie (mobilité, pratiques sportives de plein air, rapport à la nature,…).

    Au-delà delà de la filière « tourisme », qui doit évoluer pour s’adapter aux nouvelles exigences de consommation dans les loisirs et les vacances, l’ensemble de l’économie semble pouvoir tirer profit des caractéristiques naturelles et sociales de la Lozère. Le développement de l’accueil du handicap en est l’illustration.

    Mais il n’y a qu’à parcourir les allées du salon NAT EXPO pour constater que toutes les filières sont concernées par cette nouvelle orientation que prend l’industrie française (agroalimentaire/nutrition, construction/énergies renouvelables, biomatériaux/confort de l’habitat, services numériques/objets connectés, ….)

    Sujet 

    Compte tenu des atouts naturels offerts par le territoire et de l’évolution des tendances sociétales actuelles vers un regain de la recherche de sens, de simplicité et de resourcement personnel, la mission doit déboucher sur :

    • l’identification des domaines d’activités concernés par la thématique, à court et moyen termes,
    • la définition de niches d’activité, les opportunités et les modèles économiques qui s’y rapportent, dans le contexte local.

    Mission du stage

    1) d’établir une étude complète et argumentée sur les tendances actuelles et futures de consommation nationale et internationale, sur la thématique « bien être » et de mettre en évidence les axes de développement à envisager sur le territoire, en lien avec les activités de production et de service présentes dans le territoire. Cette étude devra permettre d’identifier des leviers d’accélération possibles et des freins éventuels et comporter une étude comparée d’initiatives d’autres territoires ou d’entreprises en France.

    2) Structurer et concevoir une méthodologie la plus complète possible, d’actions concrètes à mettre en place à l’échelle du territoire, ou à intégrer à une échelle plus grande (clusters, synergies, actions collectives, …)

    • Etablir des protocoles et réaliser des études et enquêtes de terrain de nature à confirmer ou améliorer cette méthodologie.
    • Imaginer et participer à l’élaboration d’actions à mettre en place à court terme pour amorcer cette démarche globale de développement territorial.

    Le stage demande une grande ouverture d’esprit et une capacité à appréhender l’économie et le développement dans leur globalité, tout en ayant la capacité d’aboutir à un résultat opérationnel, synthétique et réalisable. Identification d’un stagiaire de type école de commerce avec un profil gestion de projet prononcé ou consultant en stratégie.

    Les autres sujets de stage du Studio 2018

    1 – Quels débouchés pour la filière Plantes à Parfum, Aromatiques et Médicinales – PPAM ?

    2 – Les usages du très haut débit : quels nouveaux métiers pour les territoires ruraux

    Conditions

    Candidature

    Chaque stage de l’opération « Le Studio » est régi par une convention entre Lozère Développement, l’étudiant et son établissement d’enseignement supérieur. Le lieu du stage est fixé au siège de Lozère Développement, à Mende, avec des déplacements dans le département et la région à prévoir.

    Les candidatures sont à adresser à Yaël PETRY, Conseillère « Accueil de Nouvelles Populations » à Lozère Développement.  y.petry@lozere-developpement.com 04 66 45 33 00.

    Les membres du Comité de pilotage étudient les candidatures au fil de leur arrivée et peuvent se prononcer en quelques jours en cas d’avis favorable. La date limite de réception des candidatures et de sélection des candidats est fixée le dimanche 25 février à minuit.

    Déroulement du stage

    Lozère Développement prend en charge la gratification légale des stagiaires et le remboursement des frais de déplacement et frais de missions engagés dans le cadre du stage avec l’autorisation du tuteur du stage.

    La gratification est fixée à 15% du plafond légal de la Sécurité Sociale, pour une durée de 35h00 par semaine.

    Soit environ 550 € par mois.

    Les trois stagiaires disposeront d’un hébergement avec chambre individuelle à Mende, pris en charge par les partenaires de Lozère Développement.