José Iniguez, une histoire qui roule

Sur sa planète, José Iniguez vit entouré de vélos. A Mende où il tient boutique depuis 15 ans, ce chef d’entreprise de 37 ans a construit sa vie familiale et professionnelle autour de sa passion pour le vélo et pour la Lozère.

 

14 heures. José Iniguez rentre d’une balade à vélo pendant le temps du déjeuner avant de rouvrir son magasin à Mende, Planète 2 roues. « Travailler à 5 minutes de chez soi, emmener les enfants à l’école, laisser les clés sur la voiture… c’est une qualité de vie que je souhaite à tout le monde ! ».José est un passionné. Passionné de vélo, de son métier, de la vie. Un client demande une information ? Il conjugue la courtoisie et le conseil avisé, le sourire et le diagnostic précis quant au choix de vélo à effectuer selon ses capacités physiques, son âge, le terrain où l’on roule…

 

« Entre le deux-roues et moi, c’est une histoire simple. » A 37 ans, ce Mendois qui se dit « chanceux d’avoir été motivé par une passion » résume son parcours : un CAP-BEP dans la mécanique puis un bac pro à Lyon et Saint-Etienne, villes qu’il fuit une fois son diplôme en poche pour retourner « chez lui ». Après trois ans comme mécano à Marvejols, il décide avec Vanessa, sa femme, de « mettre ses idées en pratique ». Il reprend à Mende « Vall Cycle » qu’il transforme, rebaptise, développe au prix de nombreuses heures de présence. Cette année, ils fêteront leurs 15 ans d’ouverture : « Nous n’avons pas changé d’adresse ni d’état d’esprit. Seulement pris quelques rides ». Fier d’avoir créé 4 emplois, son seul stress est « de pouvoir payer tout le monde à la fin du mois ». José se félicite d’avoir toute sa vie « bénéficié de coups de pouce, d’opportunités, d’un banquier qui a cru en (lui)… ».

 

Investi dans le bénévolat

 

Reconnaissant, il rend hommage à ses employés sans qui les « à côté » seraient impossibles. Car « à côté », José Iniguez s’investit bénévolement dans plusieurs associations et s’absente en conséquence du magasin, même pendant les périodes de rush. Impliqué dans l’organisation du Trophée de France des jeunes vététistes 2013 – qui a accueilli 400 jeunes à Mende –, il fait aussi vivre pendant 5 ans le Team VTT Lozère, une équipe de cyclistes « qui porte les couleurs et les valeurs du département ».

 

Aux vacances, il part souvent. « C’est un rêve pour tout Vttiste de faire du vélo dans les Dolomites ou en Andalousie. Mais quel plaisir de rentrer chez soi ! » Aubrac, Margeride, Cévennes, Grands Causses… Pour lui « il n’y a pas un endroit plus beau que l’autre. J’ai beaucoup roulé et couru en Lozère. On vit de chouettes moments que ce soit pour une épreuve courte comme Mende-Le Malzieu ou un grand raid entre les Causses et les Gorges du Tarn. »

 

Cet amoureux de la Lozère vante à chaque occasion les sports de plein air, le bien-être et la tranquillité comme des valeurs sûres du département. « Nous n’avons pas de centres commerciaux, pas de pistes de ski prestigieuses, pas de grand complexe cinématographique. Juste l’authenticité et les grands espaces. »

 

 

En savoir plus sur José Iniguez :

http://www.planete2roues.com/

http://www.lozere-sport-nature.com/activites-sportives-en-lozere.html